Test LG 47LM860V

Imprimer l'actualité Voir le flux RSS Envoyer cette actualité par email
Je le veux !
9
Je l'ai déjà
8

Utilisation générale

Image

Doté d'une dalle Full HD de 47 pouces proposant un rétro-éclairage LED Plus, autrement dit LED avec Local Dimming, qui permet une gestion par zone des diodes situées en périphérie de l’écran, le contraste est largement amélioré sur ce nouveau téléviseur et ainsi, l'image est plus nette et plus précise. La qualité d'image est bien là, la compensation de mouvements MCI 800 Hz fait son travail avec excellence et la fonction Micro Pixel Control, gestion individuelle des blocs LED, améliore également le niveau du contraste et le rendu des noirs. Si nous n'avons rien à dire sur l'affichage, nous avons tout de même décelé un léger problème lors du visionnage de certains programmes. Lorsque l'écran devient noir, lors de changements de scènes, nous voyons parfois un effet de clouding, léger éclaircissement sur les coins de la dalle. Il est bien évidemment possible de régler différents paramètres concernant l'affichage comme les modes d'images à choisir parmi Vif, Standard, Naturel, Cinéma, Jeux, isf Expert1 ou isf Expert2. Le rétro-éclairage, le contraste, la luminosité, la netteté ou encore la couleurs et la teinte sont autant de paramètres que l'on peut modifier à notre guise. Le mode Vif étant le mode qui procure les meilleurs contrastes, nous avons eu une légère préférence pour ce dernier lors du visionnage de différents programmes tels que des films d'animations, des bandes-annonces sur l'application Allociné ou encore des contenus 3D disponibles sur 3D World. Nous avons aussi testé les autres modes lors de différents visionnages comme le Cinéma lors du visionnage de fichiers contenus sur clé USB et sur les ordinateurs du bureau grâce à la passerelle multimédia UPnP (DLNA). Le mode Vif est tout de même plus intéressant pour profiter au mieux des contrastes et couleurs qu'offre ce nouvel écran. Après de nombreux visionnages via USB et DLNA, nous nous sommes rendu compte que ce téléviseur LG LM860V est compatible avec la grande majorité des formats (fichiers testés : AVI, ASF, MKV, MPEG et WMV). Enfin, le téléviseur dispose d'un capteur de luminosité Intelligent Sensor qui permet d'adapter la luminosité de l'écran en fonction de l'éclairage de la pièce et un mode économie d'énergie Smart Energy Saving Plus. Deux modes assez utiles qui fonctionnent efficacement, surtout le second qui abaisse automatiquement la luminosité dès son déclenchement.

Son

Comme nous vous l'avons spécifié précédemment, le LG 47LM860V dispose de deux haut-parleurs de 10 W capable de fournir un son Infinite Surround puissant et de très bonne qualité aussi bien en faible volume sonore qu'en haut volume sonore. Là aussi, il est possible d'accéder aux paramètres du son qui permet de régler les modes sonores au choix parmi Standard, Musique, Cinéma, Sport, Jeux, Vif et Paramètres utilisateur. Le LG LM860V propose le mode Sound Optimiser qui fournit un son différent selon son emplacement (accroché au mur ou sur un meuble), le mode Virtual Surround et l'amplification des voix Clear Voice II. Malheureusement nous n'avons pas pu tester le mode Sound Optimiser lorsque le téléviseur est accroché à un mur. Tous ces modes sont directement accessibles via la touche Settings de la télécommande ou bien via l'application Paramètres disponibles dans Mes Applications.

Connectiques

Nous l'avons dit déjà plus haut, le téléviseur dispose de nombreuses connectiques qui le rendent vraiment très plaisant à utiliser. Il dispose effectivement de trois ports USB sur la tranche arrière qui permettent le branchement d'une clé USB, d'un disque dur externe pour la lecture de fichiers multimédias comme la musique et les films mais également le branchement d'un clavier USB. Sur un autre téléviseur, nous aurions trouvé cette compatibilité ingénieuse mais sur ce téléviseur, nous la trouvons presque inutile au vu de la Magic Remote et de son gyroscope précis. Bien sûr, nous pouvons nous servir du clavier USB pour la saisie lors de recherches sur le navigateur Web plutôt que d'utiliser les touches de la télécommande ou encore les flèches de cette dernière. Ces ports USB rejoignent le lecteur de cartes PCMIA qui permet l'accès à Canal+ ou à Canal Satellite sans le branchement d'un boîtier externe, et les quatre entrées HDMI. Aussi disponibles sur la tranche arrière, ces entrées HDMi sont directement accessibles pour un branchement facile et rapide. Les entrées HDMI couplées à la fonction SimpLink permettent une mise en route et une utilisation aisées pour le consommateur. En effet, lorsque, par exemple, vous vous situez sur votre lecteur Blu-ray en source HDMI 1 et que vous allumez votre console en HDMI 2, le téléviseur détecte directement la nouvelle source et bascule vers cette dernière. De ce fait, vous économisez une navigation dans le menu pour basculer d'une source à l'autre. Malheureusement, le contraire n'est pas encore disponible. Lorsque les deux appareils sont allumés et qu'à un moment on souhaite en éteindre un, le téléviseur ne bascule pas vers le seul appareil allumé. Il faudra donc naviguer dans le menu pour basculer manuellement vers l'unique source encore allumée ou bien tout simplement choisir "Liste des sources" dès que le téléviseur nous prévient qu'aucune source n'est détectée. La fonction SimpLink, réglable directement sur l'interface "Liste des sources" est aussi très plaisante à utiliser puisqu'elle permet de contrôler les périphériques en même temps que le téléviseur avec une seule télécommande, celle du téléviseur. Une fonction qui a porté ses fruits lors du test, mis à part lors de l'extinction du périphérique. En effet, aucune touche n'est spécifique à l'extinction, de ce fait, le téléviseur s'éteint également alors qu'on en a pas forcément envie, de même lorsque le téléviseur est déjà allumé et qu'on souhaite allumer un périphérique. Pour le reste, les fonctions de contrôles sont très fonctionnelles. Les autres connectiques habituelles se situent à l'arrière du téléviseur. Parmi elles, la sortie optique, le port Ethernet ou encore la prise Péritel qui ne sont vraiment pas très accessibles, surtout si le téléviseur est accroché au mur, bien que LG ait inclut des schéma aux bords des ports en question pour simplifier le branchement.

Interface

Concernant l'interface du téléviseur, nous avons été une nouvelle fois agréablement surpris. LG a fait une refonte totale de toute son interface utilisateur, que ce soit celle du menu Home, de My Apps, de la liste des sources ou encore des paramètres et nous ne sommes vraiment pas déçus. Cette nouvelle interface colle exactement au design qu'offre LG avec ce nouveau téléviseur haut de gamme. Commençons par l'interface My Apps qui est accessible sur le menu Home ou directement via la touche My Apps. L'interface affichant toutes les applications préchargées et téléchargées sur le market LG Smart World est simple mais très bien agencée. De plus, il est possible de supprimer des applications et d'organiser l'ordre des applications à souhait grâce au pointeur de la Magic Remote. Il suffit de cliquer sur une application puis de la déplacer, et de la relâcher où l'on souhaite. My Apps, proposé en bas du Menu Home, se présente comme un petit menu où se trouvent les applications sous forme d'icônes. L'interface du menu Home a elle aussi bien changé, très design, elle est proposée en diverses parties sur plusieurs pages. Nous avons d'abord l'encart vidéo qui permet de continuer de suivre ce que l'on visionnait avant de se connecter au menu, Premium qui propose diverses applications les plus utilisées (Facebook par exemple), 3D World avec pas moins de 200 vidéos 3D en tout genre dont nous reparlerons juste après. Puis LG Smart World, le market d'applications et Smart Share qui permet d'accéder aux fichiers multimédias des différentes sources branchées (USB) et détectées (PC, MAC grâce au DLNA). La navigation entre ces cartes y est très simplifiée, surtout avec la Magic Remote, et offre un aperçu "3D" lorsqu'on passe d'une page à l'autre ou que l'on passe sur les différentes cartes, très sympa à l’œil. Nous avons la possibilité d'organiser les différentes cartes à l'aide de la molette de la Magic Remote ou de la télécommande en allant simplement en haut du menu Home à l'icône "Éditer". Nous arrivons ensuite sur une nouvelle page qui permet d'organiser les pages et même de créer de nouvelles cartes personnalisées. En continuant le tour des différentes interfaces, nous arrivons à celle de la liste des sources. Une présentation très distinguée avec l'écran du téléviseur en haut et les différentes sources en dessous sous formes d'icônes. Le téléviseur propose le paramétrage de la fonction SimpLink qui permet le contrôle des différents appareils connectés avec la télécommande du téléviseur et la possibilité de donner des noms aux sources (Smart Box pour la Freebox en HDMI 1, Lecteur Blu-ray en HDMI 2 par exemple) pour une utilisation plus claire. Enfin, l'interface des menus paramètres, elle, a été modifiée mais n'est pas exceptionnelle. Des menus grisâtres qui offrent tout de même une petite innovation sympa, le changement de paramètres se fait simplement en passant le curseur de la Magic Remote sur les différents paramètres (son, image,...). Pour le reste, nous avons apprécié le fait que si l'on se dirige dans les différents modes et qu'on ne fait rien ensuite, le téléviseur revient au menu principal au bout de 10 secondes environ.

Expérience 3D

Faisant partie de la gamme Cinema 3D de LG, ce nouveau téléviseur LM860V offre une qualité d'image 3D de très bonne facture, notamment grâce à la technologie FPR. Cette nouvelle technologie apporte un meilleur confort avec des lunettes polarisées confortables et un film spécial qui recouvre l'écran. De son côté, la technologie Flicker-Free 3D offre des images 3D plus lumineuses et sans aucune impression de flou. Offrant la technologie 3D passive, ce téléviseur est livré avec des paires de lunettes Cinema 3D dépourvues de batteries. Elles sont ainsi plus légères et bien plus confortables et sont disponibles à l'instant ou on passe à la 3D. Qui dit 3D, dit conversion 2D-3D. Ce téléviseur est bien évidemment doté de cette fonction de conversion qui convertit les images 2D en images en relief directement via la touche 3D de la télécommande ou de la Magic Remote. Pour être franc avec vous, la technologie 3D, sur la plupart des programmes TV se voit à peine, mis à part sur les dessins animés et films d'actions (explosions par exemple). En revanche, lorsqu'on passe à la 3D sur des films en Blu-ray, la différente se fait plus sentir. Nous profitons de meilleurs détails et d'une technologie plus intense et une fluidité incroyable. On retrouve cette fluidité au niveau des différents contenus proposés dans 3D World. 3D World est un nouvel univers de contenus 3D comprenant des films, des clips musicaux, du sport ou bien encore des jeux et des cours tous aussi complets les uns que les autres. La technologie de relief a bien sa place dans les différents contenus et ça donne une petite touche d'originalité surtout dans les tours de magie, les visites des grandes villes ou les aquarium. De plus, il est possible de gérer l'effet de la 3D grâce à la fonction 3D Depth Control pour plus de confort ou de sensation. Une fonction parfois utile quand le visionnage dure plusieurs heures, cela permet d'apaiser les yeux pendant toute la durée tout en profitant de l'effet de relief. Enfin, le téléviseur LM860V de LG dispose d'une fonction novatrice appelée Dual Play. Cette dernière, que nous n'avons malheureusement pas pu tester, permet à deux joueurs sur Microsoft Xbox 360 ou Sony Playstation 3 de s'affronter en plein écran grâce à des lunettes spécialement conçues pour le système Dual Play. Comme nous vous l'avons spécifié en début de test, ces deux paires de lunettes Dual Play sont fournies avec le téléviseur.

Précédente 1 2 3 4 5 Suivante
Avatar de schaffuser
21 mai 2012 à 12h56
Excellent article, je viens d'acheter ce led en 55 pouces et franchement apres 2 plasma 3d lunettes actives, je suis plus que satisfait de la 3d passive particulierement ce modele ci.
une grande réussite de la part de LG 8)
0  + -
Avatar de Lua
8 août 2015 à 13h23
Customer review from the Amazon Vine™ Program () Hard to beviele, but it was just a few years- 2006, actually- ago that Blu-Ray players cost $500 or more for even the most basic units. Now you can get a fully-functioned unit with WiFi, Internet connectivity, and players for Netflix and other services that didn't even exist in 2006 for a fraction of the cost. So how good a player do you get for under $150?Pretty good, actually. I've never used a really high end player (you can spend well over a thousand dollars for a high end unit) but I can't image the images they produce are significantly better than those I get from this box. I started my evaluation by putting the manual aside and plugging the player into the wall and my LG TV. I turned it on with the remote, and the on-screen instructions led me painlessly through the setup procedure and software update. I tried a few discs, which played with no problem, and then turned my attention to configuring Netflix. This went even more smoothly than the Netflix setup on my LG TV, although there was one odd glitch. When I entered my Netflix id and password, I got an ID or password not recognized message, and then the player connected to Netflix without further problems. Curiously, I had exactly the same error message with my LG TV. Other than that I had no problems with that function. The user interface once you launch Netflix is very good- better than that in my LG TV, I think. It scrolls more smoothly and more quickly than the TV set based player.The up-scaling feature that reprocesses ordinary DVDs to full 1080p doesn't appear to deliver significantly more resolution with the ordinary DVDs I've tried, compared to my old Philips player. I tried both older movies originally shot on film as well as brand-new videos of current TV series, but neither showed that much improvement on my 1080p set. The various Internet streaming functions, like YouTube and Hulu worked without a glitch. One curious omission from both this unit and my TV is a player for Amazon Prime videos. Amazon has a full writeup on their site on how to input code numbers from LG equipment to enable Amazon Prime video playing, but it doesn't appear to be supported on those units I've looked at. Some reviews say that previous models of this player did have Prime support. I checked an FAQ at LG's web site and read that Prime support may possibly be made available on a future update but there is no timetable to do so. Pity.Other than those few quirks, I didn't have any problems with this player. The BP620 may not have all the functions I'd like, but it's still a very good deal in a basic Blu-Ray player, and includes a lot more functionality than even top line DVD players of just a few years ago. I'd say it's a good choice for anyone looking for a not-too-expensive entry into Blu-Ray technology, or a good all-around DVD player with Netflix streaming.
0  + -

Laissez votre commentaire

?
Merci d'éviter le langage SMS, de rester courtois, et de soigner votre écriture !

8):'(:$:((a):D$$:x:)oO:p:\;)Dx

Poster mon commentaire

  • LG 47LM860V 1
  • LG 47LM860V 2
  • LG 47LM860V 3

L'avis de la rédaction

On aime :

- Dual core

- Cinema 3D

- Dual Play

- Magic Remote Voice

- Design Cinema Screen

On n'aime pas :

- prix élevé

- Conversion 2D-3D lente

L'avis des internautes

Nos tests

82
100

Philips 46PFL5507

Test du Philips 46PFL5507, téléviseur Full HD...
82
100

Philips 40PFL5507

Test du Philips 40PFL5507, téléviseur Full HD...
82
100

Philips 32PFL5507H

Test du Philips 32PFL5507H, téléviseur Full HD...
82
100

Philips 55PFL5507H

Test du Philips 55PFL5507H, téléviseur Full HD...
92
100

LG 42LM860V

Test du LG 42LM860V, téléviseur LED Plus...

Full HD

Affichage en très haute définition, avec une résolution de 1920 x 1080 (1080 lignes avec 1920 pixels par ligne)

3D Ready

Label indiquant la compatibilité du produit avec des vidéos 3D. Les TV doivent disposer d'un taux de rafraichissement de 120 Hz minimum, et ne sont pas toujours fournies avec les accessoires nécessaires à la 3D (transmetteur, lunettes)

LED Edge

Rétro-éclairage à partir de diodes LED placées sur le contour de la dalle

Ethernet

Protocole de connexion internet filaire, via un câble RJ-45

High Definition Media Interface

Standard de connexion permettant de transmettre vidéo et son en haute définition. Le HDMI 1.4 est compatible avec la 3D

DLNA

Pour Digital Living Network Alliance, standard d'interopérabilité signé par 250 constructeurs permettant la lecture, le partage et le contrôle d'appareils multimédias par le réseau, qu'importe leur marque ou leur nature.

Upscaling

L'upscaling permet d'agrandir les pixels d'une image ou d'une vidéo, pour que la résolution s'adapte à l'écran, mais parfois au détriment de la qualité quand la différence entre la résolution de l'image (ou la vidéo) de base et celle de l'écran est trop grande.