Test Sony KDL-46EX720

Imprimer l'actualité Voir le flux RSS Envoyer cette actualité par email
Je le veux !
4
Je l'ai déjà
9

Interface XrossMediaBar

Du côté de l'interface, Sony prône la continuité par rapport à ses modèles plus anciens. On retrouve ainsi le système XrossMediaBar, une interface inspirée de la PlayStation 3. Si le principe reste globalement le même, on note néanmoins quelques petits changements. Tout d'abord, lors d'un appui sur la touche home de la télécommande (celle qui permet d'accéder à l'interface), votre programme, ou bien la photo que vous étiez en train de regarder, reste affiché en haut à gauche de l'écran. De ce fait, les icônes de réglages apparaissent en dessous et à côté de l'image. Un système plutôt bien pensé qui permet de gagner en intuitivité. Les sous-menus sont en revanche inchangés par rapport aux versions précédentes et l'on retrouve l'affichage grisâtre peu accueillant. Sony serait désormais bien inspiré d'introduire de la couleur dans ses menus.

D'un point de vue pratique, cette interface permet d'accéder à vos périphériques via la liste des différentes sources. Vos clés USB ou autres disques durs externes connectés à l'aide du port USB apparaissent également au sein de l'interface (onglet médias). A ce sujet, on déplore malheureusement un nombre trop restreint de formats de fichiers (pas de DivX HD ni de MKV) pris en charge par le système. Le NTFS n'étant pas supporté, il faudra se contenter de fichiers inférieurs à 4 Go (FAT 32 oblige). L'onglet enregistrements permet, comme son l'indique, de programmer vos futurs enregistrements, tandis que le service Qriocity propose un accès à la vidéo et à la musique à la demande via Music Unlimited et Video Unlimited.

Services connectés

Pourvu d'un port Ethernet RJ45 et d'une connectivité WiFi (malheureusement optionnelle), le Sony KDL-46EX720 est un téléviseur connecté, permettant d'accéder à une multitude de services en ligne. Un navigateur web est bien entendu proposé afin de surfer sur la toile depuis votre canapé. Mais une fois de plus, ce dernier nous laisse un petit peu sur notre faim, avec des temps de chargement souvent interminables (nous utilisions pourtant une connexion filaire). De plus, la saisie via la télécommande est toujours aussi rebutante.

Le service Vidéo Internet Bravia permet quant à lui d'accéder à plusieurs replay (M6, Eurosport), ainsi qu'à plusieurs portails proposant du contenu multimédia (YouTube, Dailymotion, 3D Experience). Les réseaux sociaux sont également à l'honneur avec les applications Facebook et Twitter. Petite nouveauté, vous pouvez désormais suivre vos actualités en regardant la télé, à l'aide de widgets disposés à la droite de l'image. Pour les mélomanes, le service Qriocity permet d'accéder au service de musique à la demande (Music Unlimited). Comptez 3,99 euros par mois pour un abonnement basique et 9,99 euros par mois pour un abonnement premium. Pour les vidéos, le service Vidéo Unlimited propose des locations de films HD à des tarifs raisonnables (comptez environ 5 euros).

On termine avec un petit mot au sujet de l'application Skype, que nous avons eu le plaisir de tester grâce à la webcam avec micro intégré Sony CMU-BR100. Le service est parfaitement fonctionnel et l'affichage de la vidéo ne souffre d'aucun manque de fluidité. Tout dépendra ensuite de votre connexion internet. Au niveau du son en revanche, le micro intégré dans la webcam nous laisse davantage perplexes, puisque nos interlocuteurs se sont souvent plaints de la qualité sonore.

Précédente 1 2 3 4 5 Suivante
Avatar de Diana
6 juil. 2014 à 20h56
There is a menu button, but the only oitnops for text entry settings are: language, show word candi, next word Predic; t9 dictionary. As for the virtual keyboard...if I go into "appearance" the virtual keyboard is on "never use"...the Keyboard type is either 123abc (t9) or qwerty. I've tried both...no change...just the telephone layout.If I use the regular TF browser, I get qwerty...if I use the Opera Mini (that I downloaded from your site), I also get qwerty. I'm at a loss...although I could use the Opera Mini, I prefer UCBrowser.HELP!
0  + -

Laissez votre commentaire

?
Merci d'éviter le langage SMS, de rester courtois, et de soigner votre écriture !

8):'(:$:((a):D$$:x:)oO:p:\;)Dx

Poster mon commentaire

  • Sony KDL-46EX720 1
  • Sony KDL-46EX720 2
  • Sony KDL-46EX720 3

L'avis de la rédaction

On aime :

- Design réussi

- Belle qualité d'affichage HD

- Services connectés

- Faible consommation

- Prix raisonnable

On n'aime pas :

- Rendu 3D moyen

- Lunettes 3D non fournies

- Peu de formats pris en charge (DLNA)

- WiFi en option

L'avis des internautes

Nos tests

82
100

Philips 46PFL5507

Test du Philips 46PFL5507, téléviseur Full HD...
82
100

Philips 40PFL5507

Test du Philips 40PFL5507, téléviseur Full HD...
82
100

Philips 32PFL5507H

Test du Philips 32PFL5507H, téléviseur Full HD...
82
100

Philips 55PFL5507H

Test du Philips 55PFL5507H, téléviseur Full HD...
92
100

LG 42LM860V

Test du LG 42LM860V, téléviseur LED Plus...

Full HD

Affichage en très haute définition, avec une résolution de 1920 x 1080 (1080 lignes avec 1920 pixels par ligne)

3D Ready

Label indiquant la compatibilité du produit avec des vidéos 3D. Les TV doivent disposer d'un taux de rafraichissement de 120 Hz minimum, et ne sont pas toujours fournies avec les accessoires nécessaires à la 3D (transmetteur, lunettes)

LED Edge

Rétro-éclairage à partir de diodes LED placées sur le contour de la dalle

Ethernet

Protocole de connexion internet filaire, via un câble RJ-45

High Definition Media Interface

Standard de connexion permettant de transmettre vidéo et son en haute définition. Le HDMI 1.4 est compatible avec la 3D

DLNA

Pour Digital Living Network Alliance, standard d'interopérabilité signé par 250 constructeurs permettant la lecture, le partage et le contrôle d'appareils multimédias par le réseau, qu'importe leur marque ou leur nature.

Upscaling

L'upscaling permet d'agrandir les pixels d'une image ou d'une vidéo, pour que la résolution s'adapte à l'écran, mais parfois au détriment de la qualité quand la différence entre la résolution de l'image (ou la vidéo) de base et celle de l'écran est trop grande.